Une page se tourne

Comme vous le savez déjà, l’Oasis n’accueille plus de nouveaux protégés depuis maintenant plusieurs mois.

C’était une première étape nécessaire vers une décision qui a été longuement et mûrement réfléchie depuis l’année dernière, et ce n’est pas sans émotion que nous l’avons prise car l’Oasis occupe une place prépondérante dans nos vies depuis sa création il y a 11 ans.

En raison de l’évolution inévitable des situations personnelles des trois bénévoles membres fondateurs, l’Oasis Végan’imaux n’est plus en capacité de continuer sa mission de refuge.

La dissolution de l’association a été officiellement décidée lors d’une assemblée générale extraordinaire en août à laquelle ont été conviés les membres à jour de cotisation. Au cours de celle-ci, la date de dissolution a été fixée au 30 avril 2021. Nous l’avons d’ores et déjà déclarée en préfecture.

Cela ne changera rien au bien-être des 14 protégés actuels de l’Oasis, qui passeront sous la responsabilité des membres fondateurs, sauf pour Mya, qui est à l’adoption, et pour qui nous devons trouver un foyer avant le mois d’avril.

Au cours de ces 11 années, l’Oasis a accueilli ou accompagné 96 animaux en difficulté. La dissolution de l’Oasis ne doit pas être considérée comme un événement triste ou négatif. Elle a accompli sa mission pendant ces années et c’est ce qui compte pour chaque individu sauvé de la mort ou de la maltraitance.

Leur venir en aide n’aurait pas été possible sans le soutien financier des parrains/marraines et autres donateurs. Merci pour eux. L’aide apportée par des bénévoles occasionnels pour nous remplacer lors d’absences a également été précieuse, et nous remercions infiniment ces personnes, et toutes celles qui ont soutenu, aidé, l’Oasis d’une façon ou d’une autre depuis sa création. À partir d’aujourd’hui, les dons ne seront plus acceptés. L’argent de l’association continuera à être utilisé pour les dépenses des protégés jusqu’à ce que le solde du compte bancaire soit totalement utilisé.

Tous les protégés aujourd’hui disparus que nous avons aidés resteront en nos mémoires pour toujours, tous ces souvenirs beaux ou tristes nous accompagneront dans l’avenir. En plus des protégés actuels, nous continuerons évidemment, à nos échelles individuelles, de venir en aide à des animaux en difficulté car c’est le devoir de chacun.

Nous transmettons toute notre solidarité aux responsables de refuge.

Merci encore à toutes les personnes qui ont soutenu l’association.